Le radar co-voiturage débarque à Lyon sur la M6 et M7 le lundi 21 décembre 2020

radar covoiturage M7 LyonLes radars covoiturage débarquent à Lyon.

A compter du lundi 21 décembre 2020, la Métropole de Lyon dirigée par l’écologiste Bruno Bernard a décidé de réserver la voie de gauche au covoiturage les jours de semaine sur l’A6 et l’A7 aux entrées nord et sud de Lyon. Il s’agit de la première phase du projet de flicage à grande échelle.

Si vous empruntez l’autoroute A7 pour vous rendre à Lyon, vous avez remarqué l’installation d’une nouvelle cabine noir depuis le mercredi 7 octobre 2020.

Ce boitier noir installé sur le terre plein centrale peu après le radar fixe de Pierre-Bénite n’est pas un radar qui contrôle la vitesse, c’est un radar de “covoiturage”.

Le radar de covoiturage

Ce dispositif que l’on peut apparenter à un radar permet de compter le nombre le nombre d’occupants à bord d’un véhicule, à l’avant comme à l’arrière. Développé par l’entreprise Pryntec, cette solution réunie plusieurs technologies au sein du radar installer sur le terre-plein central: LAPI, algorithmes de deep Learning, etc.

Après une phase d’expérimentation sur l’A6 au niveau de Mâcon, la solution de comptage du nombre d’occupants dans les véhicules a fait ses preuves en condition réelles mêmes lorsque les conditions météorologiques sont difficiles, que le trafic soit fluide ou chargé et cela quelques soit le format des véhicules (motos, voitures, fourgons…)

Cet outil est également capable de détecter la présence d’un faux passager, par exemple un mannequin en plastique, sur l’un des sièges.

Un dispositif identique a d’ailleurs été mis en service sur l’A480 entre Voreppe et Grenoble fin septembre 2020 et également en préparation dans de nombreuses autres villes comme Chambéry, Clermont-Ferrand, Dijon et Belfort-Montbéliard.

Le radar de covoiturage à Grenoble

radar covoiturage en service à Grenoble

Des voies réservées  au covoiturage sur la M6 et la M7

Si un radar de covoiturage a été installé sur la M7, ce n’est pas juste pour un nouveau test. Il préfigure la mise en place d’un voile réservée au covoiturage entre Pierre-Bénite et Lyon.

Les observateurs les plus assidus auront d’ailleurs remarqué que les panneaux lumineux qui vont permettre de matérialiser cette voie ont déjà été mis en place. Le marché public à été attribué à Eiffage et Pryntec pour un montant de 2.4M€ sur 4 ans.

La M7 ne sera pas la seule voie de la métropole à disposer d’une voie réservée au covoiturage puisqu’un dispositif similaire va également faire son apparition sur la M6 à l’entrée nord de Lyon.

La voie ne sera pas réservée qu’aux voitures avec plusieurs occupants, elle pourra également être empruntée par les véhicules Crit’Air 0 (électrique) et les taxis. De ce fait, le radar covoiturage sera également capable de lire la plaque d’immatriculation des véhicules (SIV) pour vérifier son droit à emprunter cette voie.

La mise en place des voies de covoiturage s’accompagne de l’utilisation de nouveaux panneaux pour les signaler. Il faudra donc désormais s’habituer à ce nouveau losange blanc matérialisant la voie réservée au covoiturage.

panneaux voies réservées co-voiturage

Vers une verbalisation automatisée?

Pour le moment, le radar de covoiturage n’est pas homologué  pour verbaliser automatiquement les véhicules qui circuleraient sur la voie réservée alors qu’ils n’y sont pas autorisés. Seuls les forces de l’ordre ont la possibilité de dresser des procès-verbaux d’un montant de 135€.

Lorsqu’un véhicule non autorisé emprunte la voie, un message sera affiché sur un panneau à messages variables pour demander au conducteur de quitter la voie réservée.

Mais dans un future proche, il est probable que la constatation de ces infractions soit automatisée. D’ailleurs, tout est déjà prêt dans la réglementation depuis la Loi Mobilités votée l’année dernière.

Désormais, le code de la route contient un article autorisant l’utilisation de dispositifs fixes ou mobiles de contrôle automatisé pour permettre la constatation des infractions résultant de la violation des règles de circulation relatives à l’usage d’une voie réservée.